Le Naturopathe dispose de plusieurs cordes à son arc afin de personnaliser au mieux les soins qu'il va prodiguer. Dans tous les cas, 3 techniques vont être conseillées, revisitées ou enseignées, à savoir :

  1. L'alimentation ou hygiène nutritionnelle (diététique, nutrition, cures saisonnières, …)
  2. La psychologie ou hygiène neuropsychique (relaxation, gestion du stress, hygiène relationnelle, relation d'aide, psychothérapies brèves, sophrologie, …)
  3. Les exercices physiques ou hygiène musculaire et émonctorielle (gymnastiques douces, culture physique, yoga, stretching, danse, arts martiaux, bicyclette, natation, …).

Ces trois premières techniques, dites majeures, sont ains reconnues comme nécessaires et suffisantes à l'entretien de la santé.

Mais, comme je le disais en accueil de ce site, bien souvent il est nécessaire d'ajouter aux pratiques majeures une ou plusieurs des 7 techniques complémentaires dites mineures, cela afin d'optimiser la prise en charge de chaque personne.

  1. L'hydrologie (utilisation de l'eau chaude, froide, tiède, alternée, … locale, générale, … interne, externe, … douches, bains, thalassothérapie et thermalisme, argile, …)
  2. Les techniques manuelles (massages non médicaux de type californien, mobilisations articulaires et musculaires, détente, …)
  3. La réflexologie (appliquée aux pieds, aux mains, à l'oreille, au nez, dos, …)
  4. Les techniques respiratoires (empruntées au yoga, aux arts martiaux…)
  5. Les plantes ou phytologie (revitalisantes, drainantes, adaptogènes) et les huiles essentielles ou aromatologie
  6. Les techniques énergétiques, subtiles (Fleurs de Bach, reiki...)
  7. Les techniques vibratoires : utilisation des couleurs, des rayonnements solaires, de la musique...

Chaque naturopathe développe des spécialités dans lesquelles il se sent plus à l'aise. Lors des soins, il peut donc s'orienter vers une technique plus qu'une autre, en prenant, avant tout, en compte les attentes de chacun.